1er Aout 1914, il y a cent ans, le premier conflit mondial allait provoquer plusieurs millions de morts, les combats vont faire de nombreux blessés et invalides, dans des batailles aux corps à corps dans des tranchées où  le manque d'hygiène et la promiscuité sont chaque jour un enfer. Tous les villages seront touchés.

Je me souviens, les défilés jusqu'au monument au morts situé au coeur du cimetière abrité par un grand chêne. Nous partions de la place du village, les enfants des écoles un bouquet de fleurs à main, la fanfare jouait des marches funèbres, les anciens combattants encore nombreux avec de magnifiques gerbes qui nous paraîssent immenses et se mêlent  avec les drapeaux tricolores...  Pour certains les blessures sont visibles  : membres, visages (yeux),  poumons avec les effets dévastateurs des gaz moutarde...

DSC07794qs

DSC08278ef

 Nous sommes dans les années 1953 -1956....   L'arrivée au cimetière, les enfants se rangent de chaque coté du monument simple pyramide blanche avec le nom des Ponsardiers qui ont donné leur vie. Dépots des gerbes et bouquets. L'Appel des morts suivi du " Mort pour la France"  prenoncé par un ancien combattant, d'une voix grave  à vous glacer le sang (à l'énoncé de chaque victime)  à nous écoliers qui n'avions à peine 10 ans  les poils se dressaient  sur nos bras....  Le Maire donne lecture d'un manifeste,  puis vient le temps de la sonnerie aux morts, puis la Marseillaise pour terminer  cette cérémonie.